Nouvelles du CHAM / Terre-Terroir-Tarentaise – Septembre 2018

Demain samedi 22 septembre aura lieu l’évènement annuel “Terre-Terroir-Tarentaise”.

Cette année, ce sera à Pralognan et une délégation du Collectif pour l’Hôpital de Moûtiers sera présente.

Une occasion de venir à notre rencontre pour avoir des nouvelles de l’hôpital de Moûtiers et du CHAM plus généralement.

Et si vous avez du temps libre, que vous êtes déjà adhérent au Collectif ou avez l’intention de le devenir, n’hésitez pas à venir aider à la distribution du tract :

Offre de soins actuellement à l’hôpital de Moûtiers (07/09/2018)

Alors :

Voici à titre d’information, l’offre de soins hospitalière actuelle à Moûtiers (info CHAM du 07/09/2018) :

Film “Première année” et numérus clausus

Alors que le numérus clausus (sélection en fin de 1ère année d’un très petit nombre d’étudiants pour poursuivre les études de médecine ; plus de détails sur Wikipédia) semble être (enfin) remis en cause (cf toute l’actualité de ces 2-3 dernières semaines), petit coup de projecteur sur le dernier film de Thomas Lilti, Première année, qui sort dans les salles de cinéma ce mercredi 12 septembre 2018 et qui montre ce que vivent les étudiants en 1ère année pour espérer passer ce “verrou” (et éviter comme font beaucoup d’étudiants relaclés de continuer leurs études à l’étranger) :

A noter que la suppression du Numérus clausus demandée depuis de très nombreuses années par presque tout le monde (associations d’usagers, personnels, …), à l’exception des divers ministres de la santé, quelque soit leur groupe politique, qui se sont succédés toutes ces dernières années et qui s’entêtaient à le maintenir et ne pas écouter les premiers concernés, ne sera pas une solution immédiate à la pénurie de médecins.
Cela ne réglera pas forcément par exemple les déserts médicaux, où les médecins ne veulent pas nécessairement venir s’installer.

Pour mémoire, le réalisateur Thomas Lilti avait déjà réalisé 2 films sur le thème de la santé :

  • Hippocrate en 2014, qui montrait le fonctionnement d’un hôpital et les difficultés rencontrées par le personnel :

Nouveau site internet pour le CHAM

Promis depuis longtemps (il aurait dû être mis en place il y a au moins 1 an), le site internet du CHAM a (enfin) fait peau neuve cet été (action de l’ancienne direction qui a pris retard ou action rapide de la nouvelle direction ??).

La nouvelle version (mise en place cet été 2018) :

 

Pour mémoire, l’ancienne version (qui a continué à donner de fausses indications pendant plus de 2 ans, comme la présence d’urgences et chirurgie à Moûtiers) :

 

 

Témoignage : médecin, en 30 ans, j’ai vu… – Contrepoints.org

Extrait de l’article lisible en totalité ici :
https://www.contrepoints.org/2018/08/13/322318-temoignage-medecin-en-30-ans-jai-vu

Quelles ont été les conséquences sur le système de santé de la politique menée ces 30 dernières années ?

Par Edward Metzger.
Une tribune de l’Alliance des Professions de Santé

Quand les professionnels de santé vont-ils mettre un terme à la dérive administrative de la Santé et de la protection sociale ?

Quand vont-ils reconquérir le Droit de soigner et d’être soigné dans une véritable Démocratie sanitaire et sociale ?

En 30 ans, j’ai vu le nombre d’administrations, d’administratifs et de réglementations augmenter.

J’ai vu les médecins, les infirmières de moins en moins motivés.

J’ai vu les hôpitaux s’endetter de plus en plus.

J’ai vu le personnel soignant connaître de plus en plus le harcèlement administratif.

J’ai vu les burn-out, les dépressions et les suicides de soignants augmenter.

J’ai vu la médecine de ville se désertifier.

J’ai vu la dégradation de la qualité des soins.

J’ai vu la France chuter dans les classements internationaux de son système de soins.

J’ai vu avec le parcours de soins des pertes de chances, ou pire…

Et depuis 2015, j’ai vu pour la première fois l’espérance de vie baisser en France, ce qui n’était pas arrivé depuis 1945.

Comme s’ il n’y avait pas assez de ces administrations publiques, j’ai vu mettre en place des « Sécu bis », complémentaires santé obligatoires taxées et partiellement fiscalisées, pour  » améliorer » l’accès aux soins alors que 95% de la population avait déjà une complémentaire souvent meilleure, et que pour la solidarité nationale on avait déjà la CMU et l’AME.

La suite de l’article ici : https://www.contrepoints.org/2018/08/13/322318-temoignage-medecin-en-30-ans-jai-vu