L’association “Collectif pour l’Hôpital de Moutiers” a été créée en décembre 2012.
Si vous souhaitez découvrir rapidement l’historique du collectif, rendez-vous sur la page de “Présentation rapide “.
Suite à la fermeture du service des urgences le 15/10/2015 et l’ouverture d’un centre d’accueil médical, nous souhaitons recueillir vos témoignages. Merci par avance.
Sinon, ci-dessous, l’ensemble des actualités …  rss_logo

Un hôpital de proximité : c’est quoi ?

Hier, 13/02/2019, la ministre de la santé Agnès Buzyn, a officialisé le projet de loi santé avec sa présentation en conseil des ministres.

En autre, la notion de “label d’hôpital de proximité”.

Mais c’est quoi un “hôpital de proximité” ?

Au premier abord, la réaction de tous est probablement “enfin, les politiques et décideurs ont compris qu’il fallait conserver des services de proximité”.

Mais la réalité est tout autre.

Un “hôpital de proximité , c’est simplement un hôpital qui propose un socle de services de bases (médecine, soins de suite et réadaptation, gériatrie, analyse médicale), mais qui exclue obligatoirement la chirurgie, l’obstétrique, les urgences et la maternité.

Ainsi, entre 500 et 600 hôpitaux de France qui disposaient de ces services là vont se retrouver d’ici quelques mois/années avec une réduction de leur offre de services à la population de proximité.
A noter que dans le projet 2016 de la précédente ministre de la santé (Marisol Touraine), c’était déjà 243 hôpitaux qui étaient concernés (liste détaillée sur Légifrance).

Moûtiers a donc probablement été un précurseur de cette notion “d’hôpital de proximité”, avec la suppression de la maternité, des urgences et de la chirurgie.
Et prochainement, à Moûtiers il y aura encore quoi en moins (pharmacie centrale, cuisine, école d’infirmière, …)

Un peu de lecture pour aller plus loin dans l’analyse de cette notion d’hôpital de proximité :

Réunion spéciale des élus sur l’hôpital – Le Dauphiné Libéré (28/12/2018)

Retranscription :

L’avenir du centre hospitalier Albertville-Moûtiers (Cham) a une nouvelle fois été abordé en conseil municipal, jeudi 20 décembre, à la demande de Bernard Gsell.
L’élu de gauche et vice président du collectif de défense de l’hôpital souhaitait un retour sur la réunion du conseil de surveillance le 12 décembre et des nouvelles de l’évaluation de la situation en Tarentaise depuis la fermeture des urgences en 2015.
En réponse, Fabrice Pannekoucke a annoncé une réunion du conseil municipal à huit clos le 17 janvier.
“Sur ce sujet, il faut prendre du temps, travailler le fond.”
Lors de cette réunion, la direction du Cham devrait être présente.
Quant à l’évaluation promise par l’Agence régionale de santé (ARS), pas de nouvelle. “On attend toujours un courrier du directeur de l’ARS” a souligné Bernard Gsell, pour qui cette évaluation est indispensable pour préparer le projet médical qui sera signé en février.
Le maire a indiqué qu’il avait soutenu cette demande.

Bonnes fêtes de fin d’année / J-4 pour faire un don déductible des impôts

Chère adhérente, cher adhérent,
cher abonné.e à la lettre d’information,
chère lectrice, cher lecteur,

En cette période chargée au niveau national pour la défense du pouvoir d’achat, il ne faut pas oublier la santé.

En effet, les politiques successives (tant nationale que locale) de ces dernières années n’ont fait qu’éloigner de nombreux services publics (dont des services hospitaliers) par rapport à la zone de vie des habitants.
Avec la conséquence de devoir se déplacer (Albertville, Chambéry, …), ce qui n’est pas neutre en terme financier et écologique.

C’est bientôt la fin de l’année, et si le cœur vous en dit, il est encore possible de faire un don pour que l’association “Collectif pour l’Hôpital de Moûtiers” puisse continuer à défendre l’intérêt de tous de disposer de services de proximité.

Notre association étant adhérente de la Coordination Nationale pour les hôpitaux et maternités de proximité, tout don est en partie déductible des impôts sur le revenu (un justificatif vous  sera envoyé avant mai 2019)
A noter que l”entrée en vigueur du prélèvement à la source ne changera rien sur ce point (voir explications sur le site du gouvernement)

Toutes les informations sont disponibles ici :

http://hopital-moutiers.com/soutenir/

Si vous nous avez déjà apporté votre soutien cette année, soyez en remercié.

Bonnes fêtes de fin d’année,
Le bureau du Collectif pour l’Hôpital de Moûtiers

L'hôpital, c'est vital