Le Dauphiné Libéré (25/10/2015) – Comprendre le parcours de soins

10 jours après la fermeture des urgences à Moutiers, le CHAM juge enfin utile d’informer (nous dénoncions ce fait il y a plusieurs jours) la population (en tout cas les lecteurs du Dauphiné Libéré), en publiant une pleine page expliquant le parcours de soins.

Nous reviendrons sur le fonctionnement mis en place dès que nous aurons un peu plus de recul. Et il y a déjà beaucoup de choses à dire.

Plusieurs vies ont été gravement mises en danger depuis cette fermeture du service des urgences intervenue le 15/10/2015.

2015-10-25 - Le DL - Parcours de soin expliqué par le CHAM

L’hôpital, comme Graftech : rien n’est perdu

Les pessimistes seraient tentés de dire que « ça y est, maintenant que les urgences ont fermées à Moutiers, c’est plié, le combat est perdu, y’a plus qu’à pleurer et se rendre à Albertville en cas d’urgence ».

Et pourtant, rien n’est perdu, ni pour les urgences et la chirurgie de l’hôpital de Moutiers, ni pour Graftech, comme relaté dans cet article du Dauphiné Libéré :

2015-10-23 - Graftech

Le Dauphiné Libéré (20/10/2015) – L’hôpital une nouvelle fois au centre du conseil municipal

Le sujet ne figurait pas à l’ordre du jour du conseil municipal de jeudi 15 octobre (juste après la manifestation organisée dans la ville), mais 3 personnes du CHAM sont venus présenter au conseil municipal le projet de restructuration de l’hôpital de Moutiers :

2015-10-19 - Le DL - L'hôpital, une nouvelle fois au centre du conseil municipal

Courrier du CHAM à destination des maires

Le 8 octobre, à quelques jours seulement de la fermeture programmée des urgences à Moutiers, Mme Berthet, Maire d’Albertville et par ailleurs Présidente du Conseil de Surveillance du CHAM (Centre Hospitalier Albertville/Moutiers), informait les maires des communes concernées par la restructuration à venir.

Nous reviendrons prochainement sur le contenu de ce document :

2015-10-19-Courrier-MB-aux-maires

Témoignage de Marie-Cécile : 5h de route pour faire Méribel-Moutiers

5h de route dans des conditions hivernales mais content d’arriver aux urgences :

C’était le 27/12/ 14 ma fille chute de sa hauteur, radiographie au cabinet médical de Méribel : fracture de l’humérus.
5 heures pour faire les quelques kms qui nous sépare du premier hôpital : Moutiers.
C’était un jour blanc grosses chutes de neige route bloquées.
Opéré aux urgences par un très bon chirurgien, nous sommes très satisfaits de la rapidité de la prise en charge sur place.
Je n’imagine même pas si Les urgences de Moutiers ferment, la galère en hiver un jour de neige avec les routes bloquées et l’impossibilité pour l’hélicoptère de décoller.

Source : sur la page Facebook du collectif

La Savoie (15/10/2015) – La communauté médicale plébiscite le projet hospitalier

 

2015-10-15 - La Savoie - Page 1 - high_d-20151013-3D4ERF 2015-10-15 - La Savoie - Page 3 - high_d-20151013-3D47X5

Si la communauté médicale semble « plébisciter » le projet, cela ne semble pas l’être à l’unanimité de ceux qui ont voté la délibération le 08/04/2015 (extrait du discours de la manifestation du 15/10/2015 à Moutiers) :

2015-04-08 - Délibération CHAM 2015-03

Renseignements pris :
– se serait abstenu : Mme Berthet (maire d’Albertville et présidente du CHAM)
– se seraient prononcés contre : M. Vincent Rolland et la représentation syndicale CGT

M. Panneckoucke (maire de Moutiers) n’avait pas été présent à ce vote, étant occupé à gérer l’urgence suite aux éboulements survenus à la Saulcette, mais a indiqué qu’il se serait opposé à ce vote.

Ce qui ferait finalement presque 50/50 et non pas l’unanimité comme pourrait le laisser sous-entendre le titre de l’article.