Faisons nous entendre devant l’hôpital d’Albertville (jeudi 03/05 à 13h30)

POUR COMPRENDRE L’APPEL du Collectif pour l’hôpital de Moûtiers (TOUS, le jeudi 3 Mai à 13h30 devant l’hôpital d’Albertville)

EN 2018, SAVEZ-VOUS OU VOUS DIRIGER POUR DES SOINS HOSPITALIERS ? VOTRE MÉDECIN DE FAMILLE LE SAIT-IL, ET VOUS PRÉSENTE-T-IL TOUTES LES SOLUTIONS POSSIBLES ?
ESPÉREZ-VOUS DES EHPAD D’ALBERTVILLE ET DE MOÛTIERS RECONSTRUITS, PROGRAMMÉS DÈS 2015 ?

Des élus nous font griefs de ce manque d’informations, mais la cause en est une regrettable réorganisation du CHAM, contraires à nos attentes à moyen terme, (*rétablissement de la chirurgie traumatique et des urgences à Moutiers) « hésitante » et inachevée !

QUE NOUS NE CESSONS DE QUESTIONNER … OÙ NOUS AVONS À PROPOSER

À NOUVEAU, EN URGENCE, REJOIGNEZ NOUS EN NOMBRE !

POUR EXIGER :
– d’être admis ce jour là comme AUDITEURS au Conseil de Surveillance du CHAM
– d’être au plus tôt reconnus comme REPRÉSENTANTS DES USAGERS dans cette instance de gouvernance du CHAM (une lettre en ce sens à été adressée au Maire d’Albertville, président du conseil de surveillance.

AUX MOTIFS :
– de notre constante implication dans la défense du site hospitalier de Moutiers, et des EHPAD Claude LEGER et des CORDELIERS en ce qui concerne le collectif des retraités CGT.
– de l’application de la Loi de modernisation du système de santé du 26 Janvier 2016 qui stipule « la réaffirmation du rôle des usagers comme acteurs de leur parcours de santé et de l’association des citoyens à la gouvernance du système de santé ,…»

IL FAUT SAVOIR :
– que le conseil de surveillance se prononce sur la stratégie et exerce le contrôle permanent de la gestion de l’établissement, qu’il délibère sur le projet d’établissement, qu’il donne un avis (entre autre) sur la politique d’amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques ainsi que les conditions d’accueil et de prise en charge des usagers
– qu’il devrait (en principe), le 3 Mai, statuer (entre autre) sur le projet médical d’établissement (en retard et déterminant pour savoir ce qui sera proposé aux patients de nos deux hôpitaux), et sur le projet régional de santé (coiffant et régulant l’offre en santé pour les 5 années qui viennent), publié par l’Agence Régionale de Santé et soumis à consultation des communes, Conseil départemental et Régional jusqu’au 29 Avril 2018.

APRÈS AVOIR :
ALERTÉ à nouveau le Premier Ministre sur nos revendications locales d’amélioration des *dispositifs locaux de santé
SOLLICITÉ LES ÉLUS ET DES RESPONSABLES HOSPITALIERS (courriers, entrevues) NOUS SOMMES, DEPUIS PLUSIEURS MOIS, TENUS À L’ÉCART DE TOUTE INFORMATION SUR LES ÉVOLUTIONS (?) EN GESTATION. PLUS GRAVE, élus et professionnels de santé font de la rétention d’informations et entendant clairement concevoir SEULS cet avenir.

Nous récusons cet état de fait !

Car nous prenons au mot (en dénonçant les faux semblants) ce qui figure dans la loi, et rappelé dans le Projet Régional de Santé en cours de validation « …, elle vise dans un environnement en pleine évolution, 2 enjeux majeurs : permettre à chacun de prendre des décisions éclairées concernant sa propre santé ou celle d’un proche d’une part, renforcer la représentation et le rôle de l’expertise des usagers et des citoyens dans le système de santé d’autre part.
La mise en œuvre de ces orientations amènera à un changement de culture, dès lors que les usagers s’approprieront leurs droits et que l’ARS développera des actions d’information, de coordination et soutiendra des promoteurs d’actions innovantes sur le vaste champ de la démocratie en santé.

LE COLLECTIF DES RETRAITÉS CGT SUR LA DÉPENDANCE PARTAGE NOS REVENDICATIONS ET APPELLE AUSSI AU RASSEMBLEMENT DEVANT L’HÔPITAL D’ALBERTVILLE !
Il regroupe des représentants des différentes sections (Bourg St Maurice, basse Tarentaise, Combe de Savoie, Val D’Arly et Beaufortin) a travaillé sur l’ensemble du territoire les questions de l’accompagnement des Personnes Agées pour l’aide à l’autonomie…

Dr André PRIEUR, Président du Collectif pour l’Hôpital de Moûtiers (26/04/2018)

La Région Bourgogne Franche Comté dénonce le PRS

Comme partout en France, les Régions doivent voter les PRS (Programme Régional de Santé).

Voici l’intervention (source) de Claudy CHAUVELOT DUBAN (Vice-présidente du Conseil départemental de Haute-Saône en charge de l’Habitat et Conseillère régionale déléguée à la culture) lors de la venue de M. Pribille , Directeur Général de l’ARS :

Monsieur le Directeur de l’agence régionale de santé,

Je veux saluer la présence des collectifs et des personnels ici présents.
Leur présence montre leur inquiétude.

Je me limiterai au cas des urgences et de l’audit. Néanmoins, je remarque que maintenant, les GHT ont pour mission de fusionner et d’absorber les Hôpitaux de proximité.

Le PRS que vous venez nous présenter, préconise la fermeture du services des urgences de l’hôpital de Gray, tout comme celle de tous les Hôpitaux de proximité de BFC, et leur transformation en centre de consultations non programmées.

Et ce, au mépris du personnel et des patients, qui se manifeste depuis de très nombreux mois, à l’heure où de toutes parts dans le pays, gronde la colère des soignants, celle des élus des territoires où les services publics sont supprimés, où les EPHAD, les urgences, révèlent le malaise grandissant de l’organisation du système de soins en France.

Votre récente proposition, copié collé identique à tous les Hôpitaux concernés, consiste à faire croire que le service des urgences ne fermerait pas puisque le SMUR serait présent jour et nuit et en cas de sortie, un médecin formé à l’urgence en quelques jours… ferait le relais. A Gray, ce sont principalement des gériatres !
Cela ne convainc personne : la loi ne permet pas de conserver un service d’urgences sans urgentistes vous le savez bien !

C’est donc bien d’un Centre de consultations non programmées, qu’il s’agit, sans obligation de continuité de service, avec impact direct sur la structure de l’hôpital puisque c’est de sa fermeture qu’il s’agit ou de sa transformation en centre de longs séjours que vous préparez ainsi.

Le service des urgences n’est pas seulement la porte d’entrée de notre hôpital de proximité mais un facteur essentiel de l’existence de celui-ci.

Sa fermeture aura, non seulement un retentissement négatif sur l’environnement médical, psychologique, social et économique du bassin graylois, mais aussi, une destruction de l’égalité d’accès aux soins que la République doit à ses citoyens au nom de l’égalité et de la fraternité.

Sa fermeture contribuerait, si elle était mise en place, à désorganiser la bonne prise en charge des urgences pré hospitalières.

Ce sont les patients qui subiront les nouvelles contraintes imposées par cette fermeture et notamment ceux qui présentent les pathologies les plus lourdes.

À cette décision, s’ajoute un second audit en 3 ans pour palier le « déficit. »

L’hôpital, « devrait se gérer comme une entreprise » : mais il ne maîtrise ni ses flux, ni ses coûts de production, ni ses prix de vente, vend à perte et est donc, en déficit programmé car organisé par le Ministère pour mieux le fermer ! Et malgré ce déficit, il doit dégager des marges pour investir. Donc, on ferme des lits et on supprime du personnel. On se prive ainsi de recettes !

18,5 ETP supprimés et 18 lits de fermés pour cette année, alors que l’audit en préconisait 6 !

32 lits de fermés en 2 ans.

De 54 lits en médecine et SSR, il nous en reste 38 (8 SSR et 30 médecine).

Alors que des patients sont sur des brancards, alors que l’hôpital ne peut satisfaire les demandes d’hospitalisation.

Vous essayez vraiment de nous achever.

Alors , nous vous disons non !

Mais nous sommes des élus responsables

Aussi, Nous proposons, en lien avec la Communauté Médicale :

La création de 40 lits d’aval SSR, qui ne nécessite pas de travaux puisque nos chambres sont là et vides, proches du plateau de rééducation, et ce comme promis par votre prédécéceur, afin d’assurer la prise en charge adéquate des malades et de générer des recettes.

Pour les urgences, le service fonctionne avec 3 urgentistes en permanence la journée, nous proposons une organisation avec 2 urgentistes (1 SMUR et 1 sur site).

Et, je ne pense pas qu’en prenant les patients pour des clients, qu’en pressant les équipes comme des citrons et qu’en ne respectant pas leur métier, qu’en exigeant des durées d’hospitalisation réduites qu’on réglera le problème des finances de la France ! Bien au contraire car les effets induits de ces directives seront terribles.

Et je vous informe, que Présidente du conseil de surveillance, je n’ai pas prévu de réunir cette instance pour l’instant, au vu de la situation actuelle. Nous ne sommes pas écoutés, les équipes sont méprisées et les patients sont bafoués.
Et j’appelle mes collègues Présidents de Conseil de surveillance, à en faire tout autant. Je sais bien que cela ne vous plait pas, mais la solution est entre vos mains.

La santé est un droit et certainement pas un privilège : écoutez nous, prenez le temps de la concertation réelle sur chaque territoire, abandonnez cette vision rejetée par les femmes et les hommes qui vivent et veulent vivre dignement dans nos départements ruraux.

Vote de l’assemblée (avis) : défavorable  à l’unanimité

Le jour même (source), Marie-Guite DUFAY, la Présidente de la Région Bourgogne Rhône Alpes envoyait un courrier au 1er Ministre afin de l’alerter sur la situation :

Le Maire de Sedan appelle les élus à entrer en résistance

Alors que l’hôpital de Sedan (Proche de Charleville-Mézières) subit de plein fouet la même problématique qu’à Moûtiers, le Maire de la cité n’accepte pas le traitement infligé et entre en résistance.

Source : https://www.facebook.com/didier.herbillon/posts/10204485978785737

Retranscription :

Chers amis,
Dans mon combat pour défendre l’hôpital de Sedan, j’avais demandé une audience à Agnes Buzin, ministre de la Santé. Généralement dans ces cas là il est rare d’être reçu par le ministre, on l’est par le Directeur (trice ) de cabinet ou un très proche collaborateur. Pas cette fois, on me propose un entretien avec le délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé… c’est à dire avec celui que je rencontre tous les quinze jours dans le cadre des « négociations « pour sauver ce qui peut l’être !!! Quel mépris de ce gouvernement pour les élus locaux et pour les territoires à dominante rurale et leur population !!! En vingt ans de politique je n’avais jamais connu cela!!!
Ce soir plus que jamais j’appelle à la mobilisation pour l’hôpital de Sedan. Jusqu’alors j’avais tenté d’adopter une position privilégiant la discussion. C’est terminé !! J’entre dans la résistance et j’appelle tous les élus de France et de Navarre dont les hôpitaux sont menacés ( et ils sont nombreux !!) à faire de même. Plus nous serons nombreux plus nous pèserons.

Coordination Nationale : Infos semaine 14 du 2 au 6 Avril 2018

COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSE

Des HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximité

INFOS Semaine 14 du 2 au 6 Avril 2018

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ… GRANVILLE… SEDAN-CHARLEVILLE MÉZIÈRES… IVRY/SEINE… TOURS… BERNAY… STRASBOURG… DOUAI… LIMOGES… SANTÉ… MATERNITÉS…DOUARNENEZ…

CULTURE ET SANTÉ…

L’austérité encore et encore, stop, çà suffit !

21 600 personnes ont signé, faites comme elles et faites connaître la pétition :

https://www.mesopinions.com/petition/sante/stop-catastrophe-sanitaire-annoncee-exigeons-acces/37000

plus de 6000 autres ont signé l’exemplaire ” papier” proposés par les militant.es des comités sur les marchés, dans les rues, les grandes surfaces, lors des manifestations syndicales, lors de réunions, d’assemblée générales:

2180 à Ruffec, 2000 à Châtellerault, 100 à Montluçon, 255 à Sainte Affrique, 550 à Douarnenez et sa région, 570 à Nantes, 450 à Sedan, 180 pour Concarneau ; 115 sont parvenues à notre siège à Lure.

QUELQUES COMMENTAIRES

· Je défends les services de proximité dans l’ensemble !!! Christine – Hudimesnil – Le 29/03/2018

· Pour arrêter la casse de notre système solidaire et efficient de santé Jacques – Mignaloux-beauvoir – Le 29/03/2018

· J’ai accouché à Sedan à 36 semaine s’ il n’y avait pas de service néo je sais pas si m’a fille serait encore là Claire – Sedan – Le 28/03/2018

· Parce que je défends une politique de santé qui soit portée par un service public partout -Frédérique – Chinon – Le 28/03/2018

· Les hôpitaux sont un service public et non un service marchand. Tous les citoyens ont le droit de se soigner quel que soit leur lieu de vie Valérie – Gap – Le 26/03/2018

INFOS 7 AVRIL

Pensez à transmettre vos photos, articles, vidéos sur vos initiatives du 7 avril pour le bulletin de la semaine prochaine.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

La mobilisation reste très forte pour conserver les urgences de Gray et refuser l’accueil de soins non programmés : tout le secteur est mobilisé, élus, personnels, populations, syndicats..

Etat des lieux sanitaire de Bourgogne Franche Comté

soirée débat réussie à Gray

 

http://www.coordination-nationale.org/regions/franchecomte/Arc%20Les%20Gray/CN-BOURGOGNE-FC-2018.pdf

PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ DE BOURGOGNE -FRANCHE-COMTÉ :

le conseil municipal d’ AUTUN émet un avis défavorable.

http://www.coordination-nationale.org/regions/bourgogne/Autun/AUTUN%20DELIBERATION%20avril%202018.pdf

GRANVILLE

Le comité s’invite à la CME pour exiger le maintien du SMUR secondaire

https://www.youtube.com/watch?v=JI4AP23EMvE&feature=youtu.be

https://youtu.be/ZMtTzIIM4vY

SEDAN – CHARLEVILLE MÉZIÈRES

La lutte paie mais ce n’est pas encore gagné

Ainsi, après la réunion de l’ARS (Agence Régionale de Santé) avec des chefs de pôles et les 2

Présidents de Conseils de surveillance Boris Ravignon et Didier Herbillon, l’annonce du maintien des urgences de jour et de nuit, le maintien de la maternité ainsi que la promesse qu’elle ne sera pas déclassée viennent de tomber.

C’est le résultat de 3 mobilisations dont une manifestation de plus d’un millier de personnes le 24 mars qui n’ont cessé de se renforcer dans l’unité depuis le 12 février.

Toutefois, nous restons vigilants !

http://www.coordination-nationale.org/regions/champard/Sedan/Sedan%20-%20Communique%20du%2031%20Mars%202018.pdf

IVRY SUR SEINE

http://www.coordination-nationale.org/regions/Ile%20de%20France/Ivry/2018/IVRY%20-%20Debat%20Ehpad%20-%2012%20Avril%202018.pdf


TOURS

Concert de soutien au collectif 37 NSeD le 15 avril

http://www.coordination-nationale.org/regions/Centre/Collectif%2037%20NSED/Concert%20de%20soutien%20au%20collectif%2037%20NSED%20-%2015%20Avril%202018.pd

BERNAY

La population se bat pour garder sa maternité

“S’il n’y a plus de maternité, il n’y a plus personne” : dans l’Eure,
la commune de Bernay mobilisée pour sauver sa maternité

Ils veulent tout faire pour sauver la petite maternité de Bernay, dans l’Eure, que l’Agence régionale de santé (ARS) veut remplacer par un centre périnatal. Jeudi 29 mars, des élus du département sont reçus par la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour discuter de ce dossier. Une pétition contre cette fermeture a recueilli plus de 2 000 signatures.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/recherche-d-emploi/fonction-publique/s-il-n-y-a-plus-de-maternite-il-n-y-a-plus-personne-dans-l-eure-la-commune-de-bernay-mobilisee-pour-sauver-sa-maternite_2678802.html

STRASBOURG

Des médecins protestent devant l’ars


https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/un-collectif-de-medecins-strasbourgeois-pret-a-porter-plainte-pour-sauver-l-hopital-public-1522046621

DOUAI

Ils entourent l’hôpital pour le « protéger »

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/douai/douai-chaine-humaine-autour-hopital-menace-plan-economies-1454781.html

LIMOGES

Victoire partielle au chu


Après cinq jours sans manger, les quatre agents du CHU de Limoges ont cessé leur grève de la faim ce vendredi. Après avoir fait irruption au conseil de surveillance, ils ont obtenu une réunion de négociation avec à la clé, le recrutement de 17 équivalents temps pleins supplémentaires.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-grevistes-de-la-faim-du-chu-de-limoges-obtiennent-17-equivalents-temps-pleins-et-cessent-leur-mouvement-1490372281

SANTÈ

Déserts médicaux et financement les soins : une émission de Médiapart

https://www.youtube.com/watch?v=c6t5U4D5yJk&feature=player_embedded

MATERNITÉS

Le risque de l’éloignement dénoncé au

VIème Congrès National Conjoint ADELF / EMOIS de Montpellier 29 30 Mars:

L’éloignement géographique des maternités génère un risque supplémentaire pour certaines patientes. Le cas des naissances prématurées est particulièrement exemplaire de cette situation, couplé à d’autres facteurs de risque. La distance est également un élément clé dans la décision d’organisation du parcours des parturientes.

https://revuecoordnat.wordpress.com/2018/04/05/le-risque-de-leloignement-de-la-maternite/

DOUARNENEZ : CONDOLÉANCES

Le Comité des Usagers de l’Hôpital de Douarnenez, membre de la Coordination nationale, a la tristesse de vous annoncer le décès, vendredi, à l’issue d’une longue maladie, de Jean Le Goff, qui a été pendant de nombreuses années président du Comité et qui a participé à de nombreuses Rencontres de la Coordination, à de nombreuses manifestations organisées par la Coordination ou par des comités, et à la lutte pour la défense du service de chirurgie de l’Hôpital de Douarnenez. Ses obsèques seront célébrées mercredi matin.

CULTURE et SANTE…………en chanson

Hommage à Jacques Higelin (La croisade des enfants)

« Toutes les infos sur le site de la Coordination Nationale »

http://www.coordination-nationale.org/

Coordination Nationale : Infos semaine 13 du 26 au 30 Mars 2018

COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSE

Des HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximité

INFOS Semaine 13 du 26 au 30 Mars 2018

7 AVRIL… MONTREUIL… CRÉTEIL… DIE… CHATELLERAULT… SAINT CLAUDE… CENTRE… GRÈVES ET MOUVEMENTS DANS LES HÔPITAUX… L’HÔPITAL EST GRAVEMENT MALADE… CULTURE ET SANTÉ…

7 AVRIL : CONTRE LA MARCHANDISATION DE LA SANTÉ


Affiche à télécharger :

http://www.coordination-nationale.org/regions/Journee%20europeenne%20d%20action%20sante%20le%207%20avril%202018.pdf

http://www.coordination-nationale.org/regions/aPPEL%207%20avril%202018.pdf

Paris : cri d’alerte pour la santé !

Venez témoigner sur des draps blancs de vos difficultés d’accès aux soins, du mal-être de l’hôpital et des EHPADs, de votre souffrance au travail.

Dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour la santé organisée dans plusieurs pays européens -Belgique-Espagne-France-Italie…

Le samedi 7 avril de 14H00 à 17H00 devant l’hôpital Pitié-Salpétrière, bd. de l’hôpital, métro Saint-Marcel

A l’appel du Collectif Notre Santé en Danger

RUFFEC :

http://www.coordination-nationale.org/regions/poitouch/Ruffec/2018/Appel%207%20Avril%202018.pdf

BRETAGNE : vendredi 6 avril « tentative de meurtre sur l’Hôpital public et la Sécurité Sociale »

http://www.coordination-nationale.org/regions/bretagne/tentative%20de%20meurtre%20sur%20l%20hopital%20-%203%20Avril%202018.pdf

MONTREUIL

Quel avenir pour l’hôpital A. Grégoire ?


http://www.coordination-nationale.org/regions/Ile%20de%20France/Montreuil/2018/maquette%20invitation%20bloc%205%20avril%202018%20(1).pdf

CRÉTEIL

Les menaces de fermeture de service, de plus en plus nombreuses, préoccupent les élus.

La Coordination de vigilance du GHU Henri Mondor/Albert Chenevier se félicite de l’initiative prise par le Président du Conseil départemental d’organiser le 30 mars prochain, à l’Hôtel du Département, une table ronde sur « l’avenir de la greffe hépatique et du service public hospitalier du Val-de-Marne ».

https://www.change.org/p/12815773/u/22563048?utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_campaign=291011&sfmc_tk=XxpHNE0Fm6Sxsi8JYIXj%2bxlRw9uc9y2J4qpt%2bG2xklBY4kE%2b0Mid6EggF2514Bor&j=291011&sfmc_sub=144803374&l=32_HTML&u=52581695&mid=7259882&jb=1

DIE

“Après la fermeture de ma maternité en décembre dernier, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées samedi 24 mars à 10H devant la sous-préfecture pour demander des assurances pour le maintien 24H/24 du service des Urgences dont l’existence est menacée par le manque de médecins”

D’autres actions sont prévues le 1er Avril prochain.

CHATELLERAULT

Le cri de colère de 300 manifestants à l’hôpital


Ce jeudi à Châtellerault, plus de 300 personnes ont envahi la salle du conseil de surveillance de l’hôpital Nord-Vienne. Dans une ambiance électrique, elles ont exprimé aux dirigeants leur colère face au nouveau plan d’économies.

https://www.lanouvellerepublique.fr/chatellerault/chatellerault-le-cri-de-colere-de-300-manifestants-a-l-hopital

Plan d’économies annoncé

Ce jeudi midi, dans un communiqué, Stéphane Péan, directeur du Groupe hospitalier Nord-Vienne (Châtellerault-Loudun), évoque la situation financière et les mesures qu’il va annoncer au conseil de surveillance cet après-midi.

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/chatellerault-loudun-les-annonces-de-la-direction-de-l-hopital?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=1&pageId=57da5cf3459a4552008b49d5

SAINT CLAUDE

Environ 1300 personnes manifestent contre la fermeture de l’hôpital

On ne pourra bientôt plus accoucher dans la cité du Haut-Jura. La fermeture annoncée de plusieurs services entre dans une phase concrète. Les habitants ont manifesté une nouvelle fois ce samedi 24 mars 2018.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/jura/haut-jura/saint-claude-maternite-fermera-ses-portes-3-avril-1445619.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20180323-[info-titre1

Communiqué de la Coordination Nationale du 29 Mars 2018 :

Soutien à la population de Saint Claude

http://www.coordination-nationale.org/Communiques/2018/Communique%20du%2029%20Mars%202018%20-%20Soutien%20%C3%A0%20la%20population%20de%20Saint%20Claude.pdf

CENTRE


http://www.coordination-nationale.org/regions/Centre/Tract%20pour%20le%2029%20Mars%202018.pdf

GREVE ET MOUVEMENTS DANS LES HÔPITAUX

Hôpital Édouard Herriot : La police déloge les grévistes

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Hopital-Edouard-Herriot-La-police-deloge-les-grevistes

Strasbourg : les personnels des hôpitaux universitaires manifestent

contre les mesures d’économie

http://www.lemonde.fr/sante/article/2018/03/26/strasbourg-les-personnels-des-hopitaux-universitaires-manifestent-contre-les-mesures-d-economie_5276592_1651302.html

Appel à la grève au CHU d’Angers les 29 et 30 Mars 2018


http://www.my-angers.info/03/23/appel-a-la-greve-au-chu-dangers-les-29-et-30-mars-2018/70741

La grève prolongée à l’hôpital psychiatrique, près de Rouen : « Il faut des mesures exceptionnelles »

https://actu.fr/normandie/sotteville-les-rouen_76681/greve-hopital-psychiatrique-rouvray-rouen-mesures-exceptionnelles_16073312.html

Préavis de grève illimitée aux centres hospitaliers d’Agen et de Nérac

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/22/2764954-preavis-de-greve-illimitee-au-centre-hospitalier-d-agen.html

L’HÔPITAL EST GRAVEMENT MALADE

« L’hôpital rend malades ses personnels », déplorent les urgentistes de l’AMUF

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/03/20/lhopital-rend-malades-ses-personnels-deplorent-les-urgentistes-de-lamuf_856250

Agnès Buzyn : “la majorité des personnes qui se présentent aujourd’hui

aux urgences n’ont pas à y être” :

https://actu.orange.fr/france/video-agnes-buzyn-la-majorite-des-personnes-qui-se-presentent-aujourd-hui-aux-urgences-n-ont-pas-a-y-etre-magic-CNT0000010DLyn.html

Fermeture de lits dans les hôpitaux : Buzyn refuse de donner des chiffres sur RTL

http://www.rtl.fr/actu/politique/fermeture-de-lits-dans-les-hopitaux-buzyn-refuse-de-donner-des-chiffres-7790626967

Sabrina Ali Benali : « L’hôpital a été transformé en usine à malades ! »


http://lvsl.fr/entretien-avec-sabrina-ali-benali

Le médecin urgentiste ultra-cathodique Patrick Pelloux avait été un des premiers à médiatiser la surcharge dangereuse des urgences lors de la canicule meurtrière de l’été de 2003.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/27/2768083-on-a-perdu-en-qualites-humaines-affirme-un-medecin.html

Hôpital Agen Nérac : Les urgences malades du manque de moyens

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/27/2768080-hopital-agen-nerac-les-urgences-malades-du-manque-de-moyens.html

“J’avais une infirmière pour 24 lits”, confie un cardiologue en hôpital :

http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/sante-j-avais-une-infirmiere-pour-24-lits-confie-un-cardiologue-en-hopital-7792787486

Urgences saturées : chaque nuit, plus de 200 patients dorment sur des brancards

https://www.nouvelobs.com/societe/20180326.OBS4165/urgences-saturees-chaque-nuit-plus-de-200-patients-dorment-sur-des-brancards.html

CULTURE et SANTÉ

Luxe dépassé ? Réponse d’avenir ?


https://mailchi.mp/08da8be5a481/silonews-silomag-6-scurit-sociale-luxe-dpass-ou-rponse-davenir?e=9d96c204c9

« Toutes les infos sur le site de la Coordination Nationale »

http://www.coordination-nationale.org/

L'hôpital, c'est vital