Combien dure une évacuation par hélicoptère vers les urgences d’Albertville ?

A question simple, réponse pas simple !

En temps normal, et disposant de la faculté de passer par dessus le relief, un hélicoptère met quelques minutes à peine (vitesse de pointe de 200 km/h environ) pour atteindre le service d’urgences le plus proche.

L’idée reçue est que, ainsi, un secours héliporté se passe très rapidement et ne coûte pas trop cher.

Ceci est la théorie.

Continuer la lecture de Combien dure une évacuation par hélicoptère vers les urgences d’Albertville ?

Le collectif de défense de l’hôpital de Moûtiers actif pendant les chassés-croisés – Le Dauphiné Libéré (21/02/2016)

3ième action pacifique pendant les vacances scolaires de février, afin d’informer les nombreux automobilistes bloqués les samedis dans les bouchons sur la RN90.

2016-02-21 - Le DL - Le collectif de défense de l'hôpital de Moûtiers actif pendant les chassés-croisés

Tout lecteur attentif lira également le 2ième article concernant les trains de nuit, où Messieurs Gaymard et Rolland :

  • considèrent que le train de nuit « correspond à une attente des usagers »
  • « déplorent l’absence de concertation avec les élus locaux »
  • considèrent la décision de la SNCF comme « néfaste au territoire savoyard »

Si l’on fait la parallèle avec l’Hôpital de Moûtiers :

  • le maintien des services de proximité « correspond à une attente des usagers »
  • la fermeture a été imposée sans concertation avec les élus locaux
  • la fermeture est également « néfaste aussi au territoire de Tarentaise »

Messieurs Gaymard et Rolland, pourquoi laissez-vous ainsi faire cela, sans chercher à défendre la population qui vous a élu ?

 

Note : La photo d’illustration fournie par nos soins et publiée par le journal ayant été un peu trop tronquée, la voici en entier :L1450144

Le Dauphiné Libéré (15/02/2016) – Les touristes sensibilisés, chaque samedi, à la disparition de services à l’hôpital

2016-02-15 - DL - Les touristes sensibilisés chaque samedi à la disparition de services à l'hôpital

A cette occasion les membres du conseil d’administration du collectif pour l’hôpital de Moûtiers tiennent à remercier publiquement tous les adhérents qui ont accordé un peu de leur temps libre ces 2 derniers samedis.

Toutes les bonnes volontés seront naturellement bien accueillies pour les prochains samedi de vacances scolaires.
Nous contacter pour proposer un créneau horaire.

Pourquoi y-a-t’il encore des hélicoptères qui se posent sur l’Hôpital de Moûtiers ?

Plusieurs Moûtiérains se sont étonnés de la présence, parfois, d’hélicoptères venant se poser sur le toit de l’hôpital de Moûtiers !

Et nous ont ainsi interroger !
Nous avons mené notre petite enquête.

A première vue, il parait effectivement étonnant que des hélicoptères accèdent toujours à l’hôpital de Moûtiers alors même que le service d’urgences est fermé depuis mi-octobre 2015.

Et pourtant, il y a une explication…

Continuer la lecture de Pourquoi y-a-t’il encore des hélicoptères qui se posent sur l’Hôpital de Moûtiers ?

Hôpital de Granville : une première victoire pour le comité des usagers

Ne soyons pas nombrilistes, les problèmes de fermeture des services d’urgences et de chirurgie concernant l’établissement hospitalier de Moûtiers touche de très nombreux centres hospitaliers à travers la France, et pas uniquement des « petits hôpitaux ».

Prenons le cas de l’hôpital Avranches Granville (page Facebook) (25 km / 33 minutes séparent les 2 villes par la route).

Fin avril 2015, la Maire de Granville s’exprimait dans les colonnes de La Manche Libre :

« Ça va pas bien pour Granville… Madame Ricomes, directrice de l’ARS de Basse-Normandie, a clairement indiqué que les activités les plus aiguës seraient rapprochées du plateau technique, qui se trouve actuellement à Avranches. »

Et de poursuivre : « Par activités les plus aigües, il faut comprendre par exemple l’ambulatoire. Et à Granville, il resterait donc les soins de suite et de réadaptation, la gériatrie et une réflexion est en cours pour les urgences ».

Cela ne vous rappellerait-il pas le cas de Moûtiers, ou tout part sur Albertville ?

La décision de l’ARS de Basse Normandie qui devait avoir lieu initialement début juillet à été reporté début septembre. Pour être finalement actée en décembre.

Pétitions, collectif d’usagers, manifestations, passages TV, … n’auront pas suffi à ce que l’ARS et la ministre acceptent d’ouvrir les oreilles.
Ni même ne daignent répondre.
Ministre et ARS sont-ils victimes d’amnésie et doivent-ils être soignés pour cela ?

Rebondissement le 3 février 2016 (alors que le service était fermé depuis début janvier), un jugement en référé du tribunal administratif de Caen a donné raison au collectif des usagers pour

« MISE EN DANGER DE LA VIE D’AUTRUI »

Voici le communiqué de presse de la Coordination Nationale :

2016-02-05-Communiqué-suite-au-succes-de-Granville-5-fevrier-2016

Le mouvement de soutien aura porté ses fruits.

Revenons à notre cas de Moûtiers :

Ce qui vient d’arriver à Granville est un bon exemple montrant l’importance que la population ne baisse pas les bras face à des décideurs prêts à tout, sans aucun respect de la population ni des procédures (cf extension de l’hôpital d’Albertville en toute illégalité, sans permis de construire, en zone inondable, …).

Les présents à la réunion du mercredi 27 janvier 2016 se rappelleront sans doute des paroles de Paul Cesbron (Coordination Nationale) qui, venu spécialement depuis Creil, s’exprimait ainsi (ceux qui n’ont pu venir découvriront) :

« Ne pas avoir peur, être déterminé, être nombreux »

Il citait en exemple le cas de la maternité de Die qui devait fermer car trop peu de naissances chaque année (cas identique à Moûtiers il y a quelques années).
Une forte mobilisation de la population et des élus a permis une prolongation de l’activité de cette maternité.

Recueil de témoignages :

Il y a quelques jours a commencé la distribution de documents de recueil de témoignages à destination de la population et des patients qui auront à passer par le nouveau « Parcours de soins » imposé par l’ARS et la direction de l’hôpital d’Albertville.

Suite à cela, plusieurs témoignages concrets nous sont déjà parvenus.

Poursuivons le mouvement qui nous permettra, nous aussi de déposer une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui en se basant sur des cas concrets.

Info-patients-médecins-FR-GB

Tous les détails dans ce document en français/anglais, et nous faire parvenir votre témoignage par tout moyen (site web, email, courrier postal, …).
Ne pas hésiter à relayer cet appel à témoignages autour de vous.
Votre témoignage est important.

N’attendons pas les bras croisés que quelqu’un d’autre le fasse à notre place.