Archives de catégorie : Témoignages

Témoignage de Claude

Merci pour vos actions.

Il n’y a pas que l’hôpital, il y a aussi le cabinet de radiologie de Mr Prieur qui ferme en Novembre; Les secrétaires disent qu’Albertville ne pourra pas tout absorber et que les gens devront monter à Bourg.
Si ça sert à ça de payer des impôts et que l’Etat fait tout disparaitre au lieu d’être au service des gens, où va-t-on ? Nous habitons une grosse vallée et qui finalement est très enclavée.

Je suis personnellement concernée car j’ai une maladie allergique. Il m’est déjà arrivée de descendre dans la nuit aux urgences de Moûtiers car je faisais un oedème..  je suis déjà partie aussi avec les pompiers….
Si je dois aller sur Albertville, ça sera bcp plus long et donc dangereux pour moi… il n’y a pas que mon cas mais bien d’autres sans doute plus graves..

Amicalement.

Claude

Témoignage de Laurent

En avril 2007, je me blesse à Courchevel (coupure profonde au niveau du genou avec une carre de ski).
Je peux me tenir debout, et rejoint par moi-même le bureau des pisteurs secouristes qui, après un pansement rapide, m’orientent vers le cabinet médical voisin.
Diagnostic : plaie chirurgicale, rien à faire pour un médecin de station, direction hôpital.
S’ensuit une attente de plus de 1h allongé le temps que le médecin trouve un moyen de transport routier (toutes les ambulances sont prises, ainsi que pompiers et SAMU et il se rabat sur un transport en taxi non médicalisé).
Pas de circulation dense, donc aucun ralentissement heureusement, mais le trajet dure quand même plus de 40 minutes jusqu’à Moutiers.
Interminable, quand on se force à rester actif (je n’ai jamais autant parlé avec un chauffeur de taxi) et ne pas perdre connaissance alors que l’on sent son sang s’écouler le long de la jambe (et se stocker dans le sac étanche où le médecin à eu la judicieuse idée de placer ma jambe, désolé pour les détails glauques).
Les infirmières ont estimé à près de 1 litre de sang perdu durant le trajet.

Alors que ma tension était quasi normale (12,7) au cabinet médical de Courchevel, une contre-mesure arrivé à l’hôpital de Moutiers (10,8) fait prendre conscience du risque encouru pendant le trajet.
Je perd connaissance (baisse brutale de tension à 6,5) alors que je suis déjà allongé sur la table d’opération (et donc heureusement entre de bonnes mains).

Je n’ose pas imaginer la situation si cela m’était arrivé dans le taxi avec un chauffeur (non médecin) devant se rendre à Albertville.

Qu’aurait-il fait ?
Serais-je là pour témoigner aujourd’hui ?
Serais-je simplement comptabilisé comme faisant parti de ceux qui n’ont pas eu de chance dans leur malheur ?

Je dis OUI pour le maintien des services d’urgence de proximité.

Faut-il attendre qu’un décideur vive pareille expérience pour que cela lui ouvre les yeux (et qu’il revienne sur sa décision précédente, prise dans la quiétude d’un salon feutré) ?

Laurent (via email)

Soutien par Jana

Message reçu sur la page Facebook du collectif :

that woul not be wise to close those departments. All the staff in the hospital did great job during winter seasons. Sorry we did not know that bad news earlier.

Traduction :

Ce n’est pas sage de fermer ces services. Tout le personnel de l’hôpital fait un travail remarquable durant la saison d’hiver. Désolé d’apprendre tardivement ces nouvelles.

Témoignage de Rodrigue Mériaux

Pour ma part c’est simple j’en sors aujourd’hui… du bâtiment de Chirurgie A, après une hospitalisation d’une semaine… (entrée aux urgences lundi dernier au soir pour douleur au genou avec grossissement )… J’ai été rapidement pris en charge car le DR Zouaoui a suspecté une arthrite septique,ce qui peut devenir mortel en quelques heures si cela se transforme en septicémie… heureusement ce n’était qu’un Hygroma infecté… Bref,j’ai été très bien accueilli, le personnel est très professionnel et très sympathique… étant donné que j’habite à moins de 50m du bâtiment, ma famille a pu me rendre visite plusieurs fois par jour,chose qui aurait été plus difficile et plus onéreux si ils avaient du faire 60km A/R pour aller me voir à Albertville… Puis je n’imagine pas la galère ni le gouffre financier engendré si j’avais du me faire transporter sur Albertville… Bref on ne peut pas se séparer de cet Hôpital ce n’est pas possible…

Rodrigue Mériaux (via Facebook)

Avis du SDIS concernant la nouvelle organisation de la santé en Tarentaise

Suite à une demande du collectif en date du 23 septembre 2014, le directeur du SDIS Savoie donne son avis :

Monsieur,

Par votre courrier en date du 23 septembre 2014, vous me questionnez sur l’éventuel impact pour les services de secours en cas de fermeture du service des urgences de l’hôpital de Moutiers.

En réponse j’ai l’honneur de vous transmettre les éléments suivants :

Actuellement, un blessé pris en charge par un VSAV sapeur pompier est transporté, sauf exceptions prévues par convention (AVC, pédiatrie, etc …), et après régulation par le CRRA 15, à « lhôpital de rattachement » du centre de secours qui réalise l’intervention, tel que prévu par le règlement opérationnel du SDIS de la Savoie, arrêté par Monsieur le Préfet.

Tout transport d’un blessé ou d’une victime sur un hôpital plus éloigné que l’hôpital de rattachement, ce qui serait le cas si l’hôpital de Moutiers, impliquera forcément plus longue des personnels et des moyens engagés par le SDIS de Savoie.

Cette situation ne pourra que générer une baisse du niveau de couverture opérationnelle, notamment incendie, telle qu’elle est définie dans le SDACR  (Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques). L’impact n’en sera que plus pénalisant au niveau des stations de sports d’hiver compte tenu de leur éloignement.

Espérant avoir répondu à votre attente, je vous prie d’agréer, monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Le Directeur : Colonel X. Jouannet

2014-10-14 - Avis du SDIS

Témoignage d’un client anglais

To Whom it May Concern

I was recently a patient (19th January – 1st Fabruary) at Moutiers Hospital following my skiing accident in La Tania.
I fractured my arm which required immediate surgery, and also had pelvis fractures and was a lot of pain.
I witnessed many other patients also receiving excellent care.

I hear that the hospital is under threat of closure and feel this would be disastreous as it is such a centre of excellence.
The facilities are outstanding and ensure rapid treatment is available.
The Surgical staff, anaesthetists, physiotherapists, nurses, administrators and indeed the whole team are fantastic and ensure patien care is first class.

As a patient it is so important to have a trauma treatment hostpital close to the ski resorts for quick transfert afterinjury.
It is also important for relatives remaining in resort that they are nearby to visit and offer support.

I believe it is vital that this superb facility remains open for the benefit of all.
Please do not allow it to close.

Kind regards.

Traduction :

A qui de droit.

J’étais récemment un patient à l’hôpital de Moutiers suite à mon accident de ski à La Tania.
Je me suis fracturé le bras qui a nécessité une intervention chirurgicale immédiate, j’ai également eu une fracture du bassin et j’ai subi beaucoup de douleur.
J’ai été témoin de beaucoup plus de patients recevant également d’excellents soins.

J’ai entendu dire que l’hôpital est menacé de fermeture et je pense que ce serait désastreux car il est un centre d’excellence.
Les installations sont en bon état de marche et assurent un traitement rapide et disponible.
Le personnel chirurgical, anésthésistes, kinésitérapeutes, infirmières, administrateurs et en effet toute l’équipe est fantastique et assure aux patients des soins de première classe.

Pour un patient, il est si important d’avoir un hôpital de traitement des traumatismes à proximité des stations de ski pour un transfert rapide après une blessure.
Il est également important pour les parents qui restent sur place, qu’ils soient à proximité pour les visites et offrir un soutien.

Je crois qu’il est essentiel que cette superbe installation reste ouverte pour le bénéfice de tous.
S’il vous plait, ne permettez pas sa fermeture.

Salutations sincères.

Témoignage de Jannick

Bonjour,
Le 16 juin 2012, j’ai accompagné ma mère au service d’urgence de l’hôpital de Moutiers. Elle avait été victime d’un AVC le 2 mai 2012 à Dijon et, ne pouvant la laisser seule pendant ma cure thermale, je lui avais proposé de venir avec moi à Brides les Bains. Elle a été rapidement et efficacement prise en charge.
Les séquelles d’un AVC sont moindres quand la prise en charge est rapide… allonger les délais, c’est condamner un grand nombre de patients ! Il existe peut-être d’autres moyens de réduire le déficit de la sécurité sociale que de condamner toutes les personnes qui décèderont en raison du délai d’attente avant prise en charge…
En espérant que votre combat ne sera pas vain,
Jannick CARTIER

Source : message publié sur la page Facebook du collectif