La commune des Belleville s’inquiète de la situation

Lors d’un récent conseil municipal, la municipalité de Saint-Martin-de-Belleville (dénommée désormais simplement Les Belleville depuis la fusion en commune nouvelle avec Villarlurin) s’est inquiétée de la situation de la disparition des services d’urgences et de chirurgie à l’Hôpital de Moûtiers.

Cela se passait le 30/11/2015, et a été relaté dans le compte-rendu du conseil municipal (téléchargeable en intégralité ici).

Sur les pages 10 et 11, nous pouvons lire ceci :2015-11-30 - CRCM Belleville

Suite à la lecture de ce document, le collectif pour l’Hôpital de Moûtiers a appris, lors de l’entretien avec le sous-préfet le 15/12/2015, qu’une réunion était programmée le 22/12/2015, en sous-préfecture d’Albertville à la demande de la municipalité des Belleville.

Le collectif pour l’Hôpital de Moûtiers a exprimé son souhait de participer à cette réunion, ce qui n’a pas été exclu par le sous-préfet, mais qu’il préférait que cela soit demandé à l’initiateur de la réunion, la municipalité des Belleville.

Contactée, celle-ci a indiqué accepter la présence d’un collectif citoyen représentant les usagers.

Le 22/12/2015, le vice-président du collectif se présente donc à la réunion en sous-préfecture d’Albertville.

Il se verra exprimer une fin de non-recevoir par le personnel de la sous-préfecture, et ne pourra finalement pas accéder à la réunion.

Si nous pouvons avoir un compte-rendu des échanges, nous vous en ferons part ici-même.

La question qui se pose désormais est de savoir, qui, parmi les présents ou représentés, a souhaité ne pas avoir de représentant des usagers autour de la table ?

Nous n’avons pas la liste intégrale de tous les présents/représentés hormis ceux aperçus entrant à la réunion :
– le sous-préfet
– André Plaisance (maire des Belleville)
– Fabrice Pannekoucke (maire de Moutiers et membre du conseil de surveillance du CHAM)
– et 3 pompiers

L’avenir nous éclairera surement sur les forces vives qui refusent encore et toujours que les citoyens soient écoutés.

Et qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre en danger la vie des habitants et des touristes.

 

D’autres municipalités auront-elles aussi le courage d’exprimer leurs inquiétudes concernant la fermeture des services d’urgence et de chirurgie à Moutiers ?

3 réflexions au sujet de « La commune des Belleville s’inquiète de la situation »

  1. Merci André Plaisance pour ton investissement, ton courage, ton franc-parler.
    Tu es le seul maire des « grandes stations » à « oser » affirmer que fermer les urgences de Moûtiers est une erreur.
    Bien peu de voix d’élus malheureusement se sont faits entendre à tes côtés.

    heureusement qu’il existe encore quelques « dinosaures » comme toi. LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *