Le rapport de la cours des comptes 2013 évoque les restructurations hospitalières

Dans le rapport public de 2013 de la Cour des Comptes, on peut lire dans une réponse du Directeur Général de l’ARS RHÔNE-ALPES, une note sur l’éloignement et la difficulté d’encombrement des routes :

« S’agissant de la distance de 30 kilomètres qui séparent les trois
établissements concernés, il convient toutefois de noter qu’il est nécessaire, pour bien apprécier cette situation, de prendre en considération le fait, d’une part, que ces établissements sont situés en zones de montagne (les données climatiques doivent être prises en compte) et, d’autre part, que les variations de populations sont particulièrement importantes (population multipliée par deux et encombrements des routes lors des fréquents « chassé-croisé » des
vacances)….. « .

Cela ne semble plus une préoccupation : quand les habitants s’inquiètent des urgences, l’ARS répond médecine et gériatrie ou même psychiatrie !! Cette surdité est dérangeante !!!

L’intégralité du rapport 2013 de la cours des comptes concernant les restructurations hospitalières :

2013-02-08-Cours-des-Comptes-2_1_2_restructurations_hospitalieres

Source : message posté sur la page Facebook du collectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *